OBJECTIFS

Problématique de développement :

L’évolution des relations politiques, sociales, économiques, humaines et environnementales a bouleversé le monde et a mis en place de nouveaux rapports dont la Société Civile est un des principaux acteurs. 

Aussi, les enjeux du développement des relations internationales laissent participer au débat la Société Civile qui en raison de sa sensibilité propre s’y engage comme un espace citoyen.

Ces enjeux de type nouveau concernent les domaines politiques, économiques, commerciaux, sociaux, environnementaux, bref les questions liées au développement humain durable.

L’association CJID a pour Vision :

Contribuer à un développement durable et solidaire et lutter contre la pauvreté en œuvrant pour la promotion des droits.

L’association CJID a pour mission :

 « Accroitre les revenus des jeunes des populations rurales et urbaines, des citoyens, réduire leur vulnérabilité, améliorer leur accès à des infrastructures et des services de qualité, développer leur capacités à faire entendre leur voix et à défendre leur droit. »

Objectif général

Améliorer durablement les conditions de vie par l’appui et la promotion des initiatives d’intérêt communautaire, de création d’emploi, de protection de l’environnement, d’éducation sociale, juridiques et civique au profit de la jeunesse, des femmes, des autochtones et la réduction des inégalités à chaque niveau de la société »

Objectifs spécifiques :

1- Promouvoir le respect de la dignité humaine, des droits humains (l’environnement  droit à enfants l’approche genre, les droits sociaux-, droit politiques, droit de l’environnement, droit à l’alimentation …) formuler des stratégies adaptées Au besoin du peuple autochtone.

2-Favoriser le droit à l’emploi par l’insertion socio- économique des jeunes vulnérables à la pauvreté et des jeunes à risques et des adolescents en perdition par l’éducation au développement, l’alphabétisation, la formation qualifiante, l’accompagnement des projets et la culture d’entreprise

3- promouvoir le droit  à l’alimentation au niveau local et a l’échelle nationale en mobilisant les jeunes les femmes autour de l’agriculture familiale, l’agropastoralie, l’aquaculture en vue de l’amélioration quantitative et qualitative de la production pour une sécurité alimentaire

4-Assurer l’éducation à la vie communautaire et socioculturelle renforçant ainsi les capacités de participation citoyenne à la formulation des politiques, aux choix de sociétés et aux modèles de développement

5-Promouvoir des altératives crédibles dans le sens d’une revalorisation de la consommation de proximité et d’un développement durable