NOS BENEFICIAIRES

La jeunesse est la plus grande richesse d’un  pays en développement, mais c’est aussi son plus grand défi : les moins de 24 ans représentent plus de 60% de la population au Congo .

jeunes_0.jpg d457788.jpg actu1_2.jpg
Elles arrivent déprimées au CJID, au bout de 9 mois elles retrouvent la joie de vivre et un emploi en main Les bénéficiaires du CJID dont l’éducation à la vie fait partie de la formation. Simon Baliteau d’Essor a été reçu dans un climat convivial Le CJID se conforme à la loi 009/2003 portant orientation de la jeunesse congolaise : est jeune de 1 à 35 ans tels sont nos bénéficiaires

Face à cette cohorte de jeunes – la plus importante de l’histoire –, les besoins en matière d’éducation  sont colossaux… et les enjeux sociaux, économiques et politiques cruciaux : garantir l’accès de toutes à des apprentissages de qualité est une condition primordiale à un développement équitable et durable.

Moteur d’émancipation et d’autonomisation des individus, l’éducation – et plus largement le développement du capital humain – contribue à faire reculer la pauvreté, l’exclusion sociale et les inégalités. Elle est un facteur déterminant pour améliorer la santé des individus, favoriser la participation citoyenne et l’émergence de classe moyenne, assurer une croissance inclusive, construire des sociétés dynamiques, innovantes et compétitives, favoriser la cohésion sociale et la paix… D’où l’importance d’investir dans le développement des capacités de la jeunesse, de lui donner le bagage dont elle a besoin pour s’intégrer socialement, professionnellement et économiquement. Ne pas le faire serait prendre le risque de dilapider cette richesse « naturelle », ce potentiel gigantesque.
Notre action bénéficie aux femmes et aux jeunes ; notamment celles qui sont vulnérables, séropositives, riveraines des forêts, victimes de violence, membres des groupes et des organisations  de la société civile.

Nous nous conformons è la loi 009/2003 portant orientation de la jeunesse congolaise qui stipule : est jeune de 0 à 35 ans                                                                                                                                       

Nous intervenons dans différents secteurs d'activité tels que : appui conseil, insertion orientation, emploi, énergie, environnement, formation, promotion de la santé et de l’éducation, l’encadrement socio-éducatif.

Ceci auprès d’organisations privées, publiques, parapubliques ou associatives…

Aussi en 14 ans  d’existence :

-32500 bénéficiaires ont été couverts en  éducation   sociale                                                                                                                                                          - 8000 Jeunes vendeurs ont été sensibilisés sur les taxations frauduleuses au marché total et Poto-poto 2

- 3150 jeunes ont été orientés socialement et/ou vers l’emploi

- 2500 jeunes ont été encadrés  socio éducativement

- 750 personnes ont été  sensibilisées sur le droit foncier en partenariat avec le comptoir Juridique junior

- 560  jeunes filles ont été formées professionnellement

- 150  jeunes ont été insérés par le métayage porcin au Pool

- 125 prestataires ont été formés en communication   sociale

-8 ONG ont été coachées (FECAPAM, ALSPCO, ADFAC, ASAV, ONG « le fruit au bout de l’effort d’Abala », Handicap sans frontière,

l’Association mutualiste IBOA d’Ekéko ..)

- 32 enfants  négligés au site de l’ancienne  usine sotexco ont été   rescolarisés à l’école privée «  la médiane »

-18 Emissions radios  ont été réalisés sur les thématiques jeunesse  et violences faites aux femmes et aux enfants

-4930  personnes ont été sensibilisées sur les violences faites aux   femmes  et aux enfants

Ainsi les efforts opérationnels de la Délégation générale du CJID, avec une grande implication des bénéficiaires que nous appelons « des acteurs », ensemble nous avons fait évoluer leur environnement social, renforcer et consolider nos domaines d’intervention les plus prioritaires.