La promotion des droits

actu1_0.jpg

 

L’action du CJID dans le cadre des droits humains œuvre pour la Promotion des droits de la femme et les droits sociaux et économiques des jeunes filles et garçons  vulnérables

En dépit des efforts considérables déployés par la société civile et les pouvoir publics pour lutter contre la violence à l’égard des femmes, cette violation fondamentale des droits de la femme persiste.  Certains groupes de femmes, notamment les femmes autochtones, jeunes, rurales ou appartenant à une minorité ethnique, demeurent vulnérables à des formes particulièrement graves de violence.

 

La lutte contre les violences faites aux femmes reste une préoccupation majeure pour le CJID. La violence à l’égard des femmes a été définie par l’Assemblée générale des Nations Unies comme « Tout acte portant un préjudice physique, sexuel ou psychologique, dans la sphère privée comme dans la sphère publique ». 

 

 

La pénurie de ressources requises pour mettre en œuvre les mesures existantes demeure un des obstacles majeurs dans la lutte contre les violences faites aux femmes.

Partout, la persistance d’attitudes et de comportements perpétuant les stéréotypes négatifs, les inégalités entre les sexes et la violence à l’égard des femmes, entrave considérablement la prévention et l’élimination du problème. De tels comportements sont souvent imputables au manque d’informations et d’instruction, notamment en zone rurale, et se traduisent souvent par la stigmatisation des victimes et des survivantes, notamment par leurs proches.

Le CJID a  initié des projets, afin de sensibiliser et former les communautés au plaidoyer sur la lutte contre la violence faite aux femmes, ainsi que pour accompagner les femmes et filles victimes de ces violences dans leur reconstruction et réhabilitation sociale.

Depuis 2006 jusqu’à ce jour, en dehors des actions ponctuelles et des 16 jours d’activisme que nous deroulons, le CJID s’est impliqué dans le cadre des droits humains par la mise en œuvre  des projets sur  la promotion des droits  de la Femme :

Projet espace femme égalité

Projet espace éducation professionnelle

Projet « création d’un atelier de pâtisserie dans la Maison des jeunes »

Projet « Promotion du droit à la santé pour les femmes, les enfants et leurs partenaires en matière de santé sexuelle, reproduction et VIH/SIDA. »

Projet « Prise en charge psychologique, médicale et juridique des jeunes femmes et enfants ayant vécu la violence » 

Projet « Renforcement de la société civile et les acteurs étatiques pour améliorer le respect des droits des filles et des femmes congolaises ».